Genèse d'un café racer

(N'hésitez pas à cliquer sur les photos pour les voir plus grandes)

2Tout a commencé par un départ en retraite bien mérité et une question que beaucoup de jeunes retraités se posent : comment m’occuper pendant de longs mois d’hivers ?
Aucun problème, il suffi t d’avoir un fils Yannick et une belle fille Marie tous deux motards pour que de bonnes idées fusent. «  Papa suite au changement de sa vielle Honda 600 Hornet de 2004 par une Yamaha R6, Marie me fait cadeau de sa Hornet et je me pose cette question : pourrais-tu me la transformer en Café racer ? » Après un petit moment de réflexion...., pourquoi pas donne moi les4 grandes lignes de ce que tu souhaites et j’étudie la question.
Voila c’est parti, tout d’abord de longues recherches, sur internet, inquiétantes et motivantes puisque quasiment personne n’avait réalisé de café racer sur la base d’une 600 Hornet.
Courage, tout est possible, je commence donc par déshabiller cette bonne vieille Hornet pour ausculter les entrailles de la bête et évaluer l’ampleur de la tâche. Surprise le « bébé » se présente bien, moyennant quelques tronçonnages, 6rajouts de ferraille et soudures, à droite à gauche, cela doit être réalisable.

Tout d’abord, il a fallu trouver un réservoir susceptible de s’adapter à cette 8bisénorme poutre rectangulaire peu commune sur les motos. Pour trouver, direction le salon « rétro moto » à Vincennes. Yannick, Marie et moi en route, pour un après midi de recherche parmi tous les stands, nous avons fini par trouver un réservoir en polyester chez un fabricant Italien.
Pour le reste c’est moins compliqué, c’est juste du temps de recherche pour trouver des pièces qui peuvent s’adapter moyennant quelques modifications, de l’huile de coude et un peu de peinture.
E t voilà après quelques mois passés dans mon garage, au froid, et une mise au point de la carburation réalisée chez un petit motociste encore amoureux de la mécanique, la moto est livrée. Yannick la reçoit, un sourire pas possible irradie son visage.
Gilles Fouet