La Sarthe 2013

 Les photos de Paul THELLIER:vignette-sarthe

                                                                                                                  Un clic sur la Sarthe, pour des clichés supplémentaires:                                                               Position de la Sarthe en France

 

 

Les 24 heures de Vroam dans la Sarthe du 25 au 26 mai 2013

                                                                                               

 

Départ 9h de la maison sous un ciel plus que gris et un temps plus que frais 7°.

Trajet sans pluie et arrivée sans encombre sur le parking du Leclerc de Château du Loir à 11h45. Déjà beaucoup de monde. On se retrouve tous au restaurant du centre commercial pour se réchauffer un peu.

La Sarthe, ancien Haut-Maine, pays des rillettes et de marche par excellence, est riche de mille paysages, de dizaines de châteaux, de villages préservés.

Départ  pour la première visite de Carnuta.

A mi-chemin entre le musée et le centre d'interprétation, « Carnuta, maison de l'Homme et de la forêt », est un tout nouveau lieu ludique et pédagogique situé dans le village de Jupilles, au cœur du fer à cheval que forme la forêt de Bercé, en Sarthe.

Le bâtiment est très « design », avec une jolie toiture enveloppante en tuiles de bois.

Images, sons, films, textes, projections, jeux... Carnuta est d'une telle richesse que vos sens sont autant mis en éveil que si vous vous promeniez au milieu des hauts chênes centenaires. Le lieu d'exposition interactif et la forêt domaniale sarthoise se prolongent et se complètent, offrant la possibilité aux curieux de passer de l'un à l'autre pour découvrir ou redécouvrir un monde chargé d'histoire et de légendes…

Objets tournés

Lieu très ludique avec démonstration de tournage sur bois, où des retraités passionnés répondent à toutes nos questions. Certaines se lancent dans le découpage de figurines en contreplaqué avec admiration. Peut-être de futures vocations ?

Puis direction l’Etang de la Vaudère où une agréable et réconfortante surprise nous attend.

Notre équipe de guide nous a organisé une petite collation bienvenue avec rillettes locales, pain, cidre, café, jus de fruits et biscuits de la région.

La bonne humeur est là et chacun se régale.

Au bout d’une demie heure il ne reste plus rien ! De vrais morfales.

 

Le vent se met a souffler et le ciel s’obscurcit rapidement. Nous ramassons en urgence les restes et faisons place nette. C’est dans l’urgence que nous enfilons nos tenues de pluie.

Un bon quart d’heure de pluie et lorsque nous arrivons à notre hôtel, elle ne tombe plus.

Cerise sur le gâteau, nous avons un emplacement abrité pour garer nos montures.

Très bel hôtel (Home 24), tout neuf, bien conçu et très bien placé, en face de la station du tramway. Gérants très sympatiques.

Rendez-vous 18h45 pour un départ en tramway vers notre restaurant, dans le centre ville du Mans. Distribution des tickets « tribu » et compostage en règle.

Quinze minutes plus tard, nous arrivons à notre restaurant « Le Mans Legend Café», dédié aux sports mécaniques en général. Des motos de course, des karts, des moteurs….tout un univers que nous adorons.

Le troisième étage nous est réservé. Le repas est correct et rapide. L’ambiance monte d’un cran avec le petit rosé qui est servi.

Après le repas, il est proposé pour ceux qui le désirent, une petite visite nocturne de la ville. Cette ville mérite vraiment que l’on y passe un peu de temps pour la découvrir. Pour les autres, retour à l’hôtel par groupe de quatre car le ticket «Tribu » est pour 4 personnes. Attention, prendre le bon tramway pour éviter de passer la nuit dehors.

Dimanche 26

Départ 8h30 en 2 temps pour deux groupes sous un ciel bleu et un soleil bien agréable.

Nouvelle surprise dix minutes plus tard, au milieu des bois, sur un grand parking. Nous sommes bien au Mans et Eric et son équipe nous communiquent le challenge que nous devons réaliser : par groupe de 4, nous devons aller d’un point à un autre le plus lentement possible. Le gagnant de chaque groupe se disputera en finale et les quatre gagnants recevront leur prix lors de l’apéritif du midi.

Nous repartons après ce petit jeu pour Malicorne sur Sarthe, située au cœur de la Vallée de la Sarthe en bordure de rivière, est réputée pour sa tradition faïencière depuis plusieurs siècles. La renommée du village, labellisé « Ville et Métiers d’Art », et de son musée Malicorne Espace Faïence, labellisé Musée de France, favorise l’installation d’artisans autour des Arts du feu. C’est ainsi que l’on peut découvrir la Faïencerie d’Art de Malicorne, la Faïencerie d’Art du Bourg Joly, la boutique de peinture sur porcelaine « l’Echoppe à porcelaine » ou encore l’atelier du céramiste d'art Antoine Drouillaux.

A cette tradition des Arts du feu vient s’ajouter un patrimoine bâti exceptionnel et très bien valorisé : l’Eglise Saint Sylvestre du XIème siècle et son magnifique gisant de style gothique, le château inscrit à l’inventaire des Monuments Historiques et les Moulins, qui témoignent d’un passé encore récent où la rivière constituait une véritable source d’énergie. Les promeneurs peuvent également découvrir le côté pittoresque de la rivière et le charme de ses paysages préservés grâce aux locations de bateaux, canoës et bateaux pédaliers de l’office de tourisme.

Très jolie route où genêts et lilas en fleur agrémentent les magnifiques propriétés et villas que nous rencontrons. Beaucoup d’étangs au Mans et de nombreuses rivières traversent notre parcours.

Initiez-vous à la boule de fort

Il se pratique avec une boule en bois de cormier d’1,4 kg, cerclée de fer, mi-plate, dotée d'un côté concave "faible", et d'un autre convexe "fort", d'où son nom. Les joueurs font alors virevolter ces boules caractéristiques sur une piste incurvée de vingt-trois mètres de long sur six mètres de large et cherchent à atteindre le maître, petite boule en buis. Même si les revêtements plastifiés des pistes supplantent le sable argileux du Guédeniau, et les abris ont remplacé le plein air d'origine, les promeneurs curieux sont souvent fascinés par le manège surprenant des boules et l'ambiance conviviale des clubs. 

Les plus audacieux enfilent les chaussons réglementaires et se prennent au jeu. Christian fait son petit effet en réalisant un superbe lancer, au plus près de la boule maître.

 

Direction la « Ferme Auberge de Théval » ou Alain nous accueille alors que Marie est aux fourneaux.

Superbe endroit perdu au milieu de nulle part mais qui vaut le déplacement.

Immense jardin paysagé et arborisé avec plan d’eau et rivière.

Apéritif copieux offert sur la belle terrasse où déjà certaines ont monopolisé les transats pour une petite séance de bronzage.

Les guides en profitent pour récompenser les différents vainqueurs de l’épreuve de lenteur du matin. Et le lot gagnant est : un pochon de tubes de dentifrice !

Normal, deux de nos organisateurs sont dentistes.

 

Repas familial copieux et délicieux organisé et servi de main de maître et avec le sourire par les propriétaires et leur personnel. Pas une fausse note !

Il est bientôt l’heure de se quitter et de rentrer.

Le soleil est toujours présent et il faut éviter la petite sieste, car sans quoi c’est parti pour les coups de soleil sur le nez.

A bientôt !                                                                                                                

 

Philippe Sapanel                                                                                     lire aussi :Alpes Mancelles - Suisse Normande

Revenir tout en haut de la page