Sancerre 2014

 

 

De Sully sur Loire à Sancerre du 5 et 6 avril 2014                                            {phocagallery view=categories|imagecategories=1|imagecategoriessize=5|hidecategories=4,5,6,7,8,9,12,13,14,15,16}

Un clic pour voir les clichés de la famille Gilbert:IMG 0513

Rendez vous comme d’habitude à midi sur le parking en face du château de Sully sur Loire, cité dont l’origine remonte à l’époque gallo-romaine.

Le château de Sully sur Loire

 

 Le fameux château, construit à la fin du XIVe siècle sur les bords de la Loire, est inscrit au patrimoine mondial par l’UNESCO.

Agnès et Pascal en pleine pose Un clic, pour les photos d'Eric, et les clichés de Manou:au-moulin-certain       miniature-album-alain-carinephotos d'Alain et Carine

ducat

 

Eric cherche ses clefs

 

La route a été bonne et ensoleillée. Toute la troupe ou presque, est en avance et cela permet de faire connaissance avec les nouveaux, nombreux pour cette première sortie.

Chacun se restaure suivant ses désirs.

Treize heure trente, il est tempsde prendre la route pour  Le moulin Certain qui est un ancien moulin situé au bord du Vernisson et repris par Alexandra, très charmante jeune passionnée qui nous accueille avec son âne préféré (www.ledanes.fr). Là, nous découvrons l’élevage, la traite et la fabrication du savon d’ânesse ainsi que différents produits cosmétiques. Les explications sont précises et l’on sent une réelle passion animer cette jeune femme qui parvient à tout gérer seule (sa maman l’aide à emballer les savons et autres petits travaux). Ensuite nous allons dire un petit bonjour à tous les ânes et ânesses de Provence qui paissent un peu plus loin.

 

Alexandra fait la présentation de son métier

  

Les filles en plein effort 

Les enfants du groupe étaient ravis de jouer avec les ânesses.

 

Les ânesses d'Alexandra  

Avant de partir nous passons par la boutique afin de faire le plein de savons parfumés et autres produits à base de lait d’ânesse et réalisés suivant un cahier des charges respectant le bio et les volontés d’Alexandra qui exige des produits de qualité.

Puis nous faisons un petit détour par les 7 écluses de Rogny, constructions ordonnées par Henri IV en 1604.

Les 7 écluses

  

Nous continuons vers la chèvrerie du Grand Bardelet à Poilly les Gien ou nous attend la famille Delestre qui exploite ce lieu depuis 1972

Avec un cheptel de 110 chèvres laitières et plus de 220 brebis, il y a du travail !

Les chevreaux de la ferme

  

Nous faisons le tour du propriétaire avant une petite dégustation bienvenue : frais et mi-sec au choix. Personnellement je préfère le deuxième et même encore plus sec mais il n’y en avait plus.

Un petit cidre un peu râpeux, pour faire passer le crottin, nous était proposé.

Petite dégustation bienvenue

La fromagerie est à côté du lieu de traite ce qui offre la possibilité  de transformer tout ce bon lait en « crottin de Chavignol » AOC et de vendre sur place sa production en circuit court.

Allez, encore quatre petits « crottins » dans le top case !

Il commence à faire très chaud et j’espère qu’ils supporteront le voyage.

Nous prenons les petites routes verdoyantes qui bordent la Loire. L’allure est bonne et quelques virages viennent agrémenter le parcours.

gien←: un clic sur l'image pour voir les clichés de Michel Boulesteix, depuis notre hôtel .Arrivée à notre hôtel à Gien situé au bord de la Loire ou nous avions déjà fait une halte lors d’une précédente sortie, ainsi d’ailleurs que le restaurant. Bon repas, avec cette ambiance toujours sympa, qui fait la renommée de VROAM.

Je suis particulièrement gâté avec 5 jolies jeunes femmes pour moi tout seul !

Merci à vous Mesdames de m’avoir accepté dans votre groupe très sympathique.

Christian en profite pour remercier nos vaillants guides : Gilles, Marie, Christine, Maxime, Christophe, Alain, Carine, Agnès, Pascal, Fabrice, Christine et Eric.{phocagallery view=categories|imagecategories=1|imagecategoriessize=5|hidecategories=4,5,6,7,8,9,12}

Sans oublier les nombreux nouveaux :

Pierre COGNAC des Charentes, Manou LAEBENS de la région parisienne , tout comme Laure LEFEBVRE, Christian DAVID de Normandie - Eric et Béatrice ROUSSEL de la Haute-Marne, tout comme Bernard et Magali DUROUX, ainsi que Pascal et Patricia PIROLLEY

Retour à l’hôtel vers 23h, les filles ont sommeil.

Le lendemain matin, petit déjeuner 7h et départ 8h30 en trois groupes pour le fameux Pont-Canal de Briare. Agnès à toujours une petite appréhension lors du démarrage de sa nouvelle moto car un petit problème électrique aléatoire est venue perturber son séjour.

Photo de groupe sous un soleil radieux et dans un cadre grandiose. Eiffel, l’ingénieur de notre Tour, a collaboré à cet ensemble unique au monde. Cet ouvrage est le plus long du monde avec 700 mètres de ruban d’eau et l’un des plus anciens canaux de France.

 

 

 

Photo du groupe 

 

  

Pont canal de Briare

  

 

Départ pour Sury en Vaux ou nous attend Thibault pour une visite du Domaine Bizet avec ses 8 hectares de vignes, en particulier du sauvignon et un peu de pinot noir.

Le viticulteur produit essentiellement du Sancerre en rouge, blanc et rosé.

Petite dégustation très attendue de deux vins blancs 2013 et d’un rouge. Le blanc 2013 est déjà en vente sans passer par la vinification en tonneau car la production est insuffisante pour stocker.

Domaine Bizet

 

Les cuves en inox

  

Petite dégustation - juste un fond de verre !

 

Petit arrêt à Sancerre, avec une vue panoramique superbe. Pour certain le temps de faire quelques photos, le plein d’essence ou simplement de refaire le monde.

En route pour notre dernière étape : le restaurant du Golf à Saint Satur dans un cadre enchanteur et reposant. Apéritif sur la terrasse, au soleil pendant que des apprentis golfeurs s’échinent à réussir des « ace - putt » et autres noms barbares.

Le restaurant du golf

 

Apéro sur la terrasse 

 

Notre Webmaster-Eric

 

Repas dégusté dans la bonne humeur. Les groupes se forment autour des tables.

Allez, il faut penser au retour. Toujours pas de pluie à l’horizon, le Bon Dieu est avec les motards.

La bise aux 24 participantes et une poignée de main aux hommes. On allume le GPS et en route !

A bientôt !

 

Merci à tous pour ce premier rendez-vous de l’année et en particulier à nos guides qui ont encore une fois fait de cette balade un moment de fête.

 

Philippe Sapanel