La vie en Vosges

Un clic sur l'hôtel, pour voir les clichés d'Yvon Lamme: hotel-colibri

 Un clic pour l'album de Fabienne et Paul:  cm-vers-mont-les-neufchteau

 

Un clic sur l'album " les Vosges 14 et 15 Juin 2014", et vous pourrez voir les clichés de Carine et Alain : 27

 

 

14 et 15 juin 2014

LA VIE EN VOSGES
Il arrive que les sorties "VROAM" connaissent de petits "couacs" : parfois c'est la météo qui nous joue des tours, ou bien c'est l'hébergement qui n'est pas "top", ou encore c'est le Programme qu'il faut modifier indépendamment de notre volonté...
Et puis, il arrive heureusement aussi, que tout se passe merveilleusement bien, que le week-end se déroule sans anicroches et en parfaite harmonie : vous aurez compris que ce fut le cas dans les Vosges, où nous avons partagé de petits et de grands moments de bonheur.

RENDEZ-VOUS A NEUFCHÂTEAURendez-vous à Neufchâteau
Nous ne sommes "que" 28 Participants à débouler sur le parking de l'Intermarché de Neufchâteau. C'est vrai que cela paraît étrange. Pourquoi cette sortie a-t-elle été boudée ? Certes, la région reste méconnue du grand public, mais n'est-ce pas aussi le charme du tourisme à moto que de découvrir des endroits peu fréquentés et souvent injustement ignorés du plus grand nombre ?
Il faut dire que de nombreux VROAMEURS ont dû se désister pour des raisons diverses et variées.
Nous notons tout de même la venue d'Amis lointains, tels que Jacques, Guillaume et Bernard, qui n'ont pas hésité à quitter la Vendée et le Pays Nantais pour mettre le cap à l'Est.

Cathy a voyagé toute seule depuis la Sarthe, les Giennois sont venus en force et en famille : Christophe, Christine et leur fils Maxime accompagnés d'Alain et de Carine. Paul et Fabienne représentent la tribu des Parisiens, Denis le Vosgien et la fine troupe des Mosellans parfaitement regroupée autour de Jean-Marc et d'Angela symbolisent le canal historique de VROAM, fidèles depuis pratiquement la création de notre association en 1992. Myriam, pour une fois, n'a pas eu beaucoup de kilomètres à parcourir depuis sa bonne ville de Nancy, Denis, Pépée et Philippe sont également venus, en (presque) voisins, quant à Yvon et Françoise, nos Amis Belges, ils apportent la touche internationale à cette sortie qui s'annonce bien.
Mais, par un prompt renfort, notre joyeuse troupe voit ses forces soudain décuplées par l'apparition d'un bataillon de Bragards (habitants de Saint-Dizier) dirigés de main de maître par Messire Jean-Michel et sa gente Dame Valérie : ils se joignent à nous pour partager les balades et la visite de cet après-midi.

RETOUR VERS LE PASSÉ
C'est à Grand, petit village perdu au milieu de la forêt, que débute la visite d'un site Gallo-Romain exceptionnel. Quentin, notre guide, nous fait revivre les riches heures de la civilisation romaine, qui a tant marqué notre culture. Dans cette petite localité qui compte de nos jours 400 âmes, vivaient en 50 avant J.C plus de 20 000 personnes ! L'amphithéâtre remis récemment à jour et la magnifique mosaïque sont les témoins d'une époque passionnante. pano-amphiAstérix et le souvenir de nos leçons d'Histoire ne suffisent pas à bien appréhender tout ce que nous devons à ces lointains ancêtres. "Panem et Circeuses", (du pain et des jeux) : cette maxime destinée à endormir le bon peuple, ne vous rappelle-t-elle rien, en cette pleine période de Coupe du monde de foot ?
Quentin nous narre la vie de tous les jours à l'époque Romaine et démystifie les gladiateurs : selon lui, ils étaient rarement tués au combat, et l'on pourrait davantage les apparenter à des acteurs.

VITTEL OU CONTREX ?
Pour celles et ceux qui seraient étonnés de ne pas trouver de visite de vignoble lors de cette sortie, il faut savoir que tout nous intéresse, même les villes d'eau !Ville d'eau
D'abord, nous longeons la spectaculaire Basilique du Bois Chenu, érigée à la fin du 19ème siècle, à la gloire de Jeanne la Lorraine, célèbre Pucelle, dont la maison natale est située à Domrémy, à quelques encablures de là. Puis, nous effectuons un parcours de toute beauté, sous un soleil à peine voilé, à travers bois et guérets, sur de sympathiques routes bien revêtues et pratiquement désertes, le tout sans rencontrer le moindre de ces affreux ralentisseurs qui gâchent habituellement le plaisir du motard.
En fin d'après-midi, nous traversons Vittel, célèbre pour son eau, puis nous stoppons à Contrexeville...où il faut bien l'avouer, je n'ai pas remarqué beaucoup de verres de la production locale sur les tables des terrasses !

LE COLIBRI
Voilà un bel Hôtel, comme on les aime ! Tout est parfait : l'accueil, les chambres et les repas cuisinés avec amour. Le bar connaît une certaine animation, c'est le signe que tout va bien !
Hélas, trois fois hélas, nous serons les derniers clients, car la patronne nous avoue avoir vendu l'établissement, suite à un litige avec la municipalité de Bulgnéville qui a voulu récupérer une grande partie du parking, où stationnaient de nombreux camions...
Tout n'est cependant pas perdu, car la propriétaire va déménager à Neufchâteau, où elle gèrera l'Eden, un autre Hôtel que nous vous recommandons donc vivement.

LE FORT AUX ENIGMES
Le Fort de Boulémont se dresse fièrement sur les hauteurs de Neufchâteau. Il n'est pas aisé d'y parvenir car la route est en travaux et de gros cailloux ont remplacé le goudron. Si les trails grimpent sans hésiter, ce n'est pas la même chanson pour les (grosses) motos et les pilotes peu aguerris à la pratique de l'enduro ! La pente est raide et il ne faut pas trembler pour franchir l'obstacle ! Yvon se charge avec brio de monter notre Deauville, ce qui me retire une belle épine du pied ! Par chance, tout le monde parvient à bon port sans incident, mais non sans émotion ! (merci Yvon)
Nous sommes récompensés par une visite formidable. Il s'agit d'un ancien Fort militaire, parfaitement mis en valeur par une association locale. Sur la base d'un chantier d'insertion, les bénévoles ont réalisé un travail pédagogique phénoménal, offrant aux visiteurs un espace ludique et culturel de grande qualité. L'ouvrage se visite en essayant de résoudre une série d'énigmes plus intéressantes les unes que les autres. Suite au temps perdu lors de la "montée impossible" (qui ne l'était finalement pas !), il nous a fallu faire vite...ce qui explique nos résultats, disons moyens !
Voilà un endroit où il faudra revenir, à recommander aux petits comme aux grands, un site où il est possible de passer une journée en famille dans un cadre enchanteur.

Le groupe des VosgesGILLES ET PATRICIA
VROAMEURS de fraîches dates, nos Amis Gilles et Patricia organisaient leur première sortie. Personne ne doute qu'ils se remettront de nouveau bientôt à l'ouvrage ! Leur travail sérieux et leur disponibilité de chaque instant ont largement contribué à la réussite de cette sortie, sur leurs terres Vosgiennes.
Merci également à tous (tes) les Participants (tes) pour leur bonne humeur communicative qui a prévalu tout au long du week-end.
Je termine en arrangeant "à ma sauce" la célèbre chanson d'Edith Piaf qui résume parfaitement le bonheur que nous avons eu de vivre ces quelques heures, tous ensemble, dans ce petit coin de la Lorraine.

Des yeux qui font marrer les miens,
Un rire qui se transmet de bouche en bouche,
Voilà le portrait sans retouche
De la tribu à laquelle j'appartiens.

Ils me disent des mots d'amour,
Des mots de tous les jours,
Et ça m'fait quelque chose,
Dès que je les aperçois,
Alors je vois, la Vie en Vosges !!!