La Charente et le Cognaçais

Ce week-end Vroam restera dans les annales, de par la qualité de son organisation, de son ambiance, et la réussite de cette virée Vroam, les 8, 9, et 10 Juin, en revient groupe en petità Guy et Nadine, Pierre et sylvie, Joël et Florence, aidé par le renfort des familles Samour, Bady et Lallement. Pour voir en plus grand, le groupe de cette sortie, cliquez sur la photo, des participants devant le château de la Rochefoucauld (à droite) :

Pour voir les photos de François Turcin, cliquez : ICI. Pour voir l'album d'Alain et Carine, cliquez : LA. Pour voir les photos d'Eric Musiat, un clic : ICI . Pour voir les clichés de Michel Jourquin, cliquez : LA. Et voici l'article de Guy Hiroux qui nous relate ce chouette week-end moto: 

Le Vroameur a sorti ses Charentaises en ce week-end de Pentecôte. Une cinquantaine de Vroameuses et de Vroameurs se sont retrouvés samedi 8 juin, devant l’imposant château de La Rochefoucauld. Après une visite de la chocolaterie locale, et une petite dégustation très attendue, les moteurs ont vrombi à travers les routes sinueuses et escarpées des collines de l’est Charentais, et après un rapide passage en Dordogne et en Haute Vienne, les 4 groupes de motos se dirigent vers les lacs de Haute Charente, avant de faire une halte à Roumazières où la délégation d’élus locaux nous attendait, pour une visite du musée de la terre cuite et bien entendu un petit rafraichissement. Après cet arrêt où le maire local s’est transformé en VRP pour notre belle campagne Charentaise, les Vroameurs ont rejoint en un seul cortège le village de vacances de Manot, où un repas Bio nous attendait, avec un petit vin local qui n’a pas laissé indifférent…
Dimanche matin, bon pied, bon œil, nous avons 230km à parcourir et …. il pleut. La journée va être longue. Les 4 groupes prennent la route et au fil des kilomètres, les chaussées s’assèchent et le soleil fait son apparition. Une première halte sur les bords de la Charente permet à chacun de quitter les habits de pluie et de prendre un café. Les motos repartent ensuite pour rejoindre Jarnac, la deuxième escale de la journée par de magnifiques routes qui longent la Charente. A Jarnac, l’accueil du restaurateur, Mr Bressac, est chaleureux et après quelques visites improvisées dans cette petite ville connue pour son cognac et un ex président, nous prendrons un déjeuner copieux et bien mérité. Nous ne pouvions pas être dans le pays du cognac sans faire une visite de chai. La troisième escale nous amène aux Ets Raby, à coté de Segonzac dans la grande Champagne. Un viticulteur passionné et expérimenté, des visiteurs attentifs et gourmands, rien de tel pour passer un bon moment qui inévitablement se termine par une dégustation… Il est l’heure du retour et nos 4 groupes reprennent la route vers Manot.
Déjà Lundi. Nous commençons la journée par une photo au bord de la Vienne, devant la guinguette du village de vacances. Après avoir visité l’est et l’ouest de la Charente, nous mettons le cap au nord vers de petits villages typiques : Aizecq, Nanteuil en Vallée, pour terminer notre excursion matinale à Saint Germain de Confolens, pour la visite du château fort du XIIème siècle. Le weekend Charentais se termine, un repas sous le soleil est servi au village de vacances de Manot, avant que nous prenions tous congé, à regret.
Les organisateurs Pierre et Sylvie, Joël et Florence, Guy et Nadine, les guides venus en aide Christian et Aliette, Alain et Carine, Christophe et Christine, vous remercient tous de votre bonne humeur et de cet excellent moment passé ensemble. C’est un vrai plaisir d’avoir pu vous faire découvrir une partie de notre région et nous avons été très sensibles à toutes vos marques de sympathie et à tous vos encouragements.
C’est quand même chouette d’être Vroameur….
Ps : Ce weekend aura été marqué par 3 évènements importants qu’il faut signaler : le premier, c’est la multiplication des groupes le samedi, 4 au départ et 5 à l’arrivée ! Le deuxième c’est la réussite de Christine à son examen, et elle a tenu à nous faire partager sa joie en nous offrant un arrosage collectif, fort apprécié ! Le troisième c’est la présence de 4 Multistrada rouges : le virus gagne du terrain !