Vous pouvez voir un bel album de photos avec des chouettes clichés de Carine et Alain Bady, en cliquant: ICI.

Pour regarder le riche album de Christine Samour, clqiuez: LA.

Pour voir les 5 albums de Michel Boulesteix, cliquez sur leurs numéros: 1, 2, 3, 4, 5.

La vidéo de Marcel Keller, cliquez: ICI.

 

Les Trois Frontières du 7 au 10 juillet 2016

 

Jeudi


Sur le parking Cora d'Andelnans, écrasé de chaleur, il y avait du monde. Plus de 50 motos.dscn7703
Restaurant pour les uns, casse-croûte pour les autres. Départ à 13h30 tapante, en 4 groupes, pour le lac d'Alfed (et pas d'Alfred). Petite photo vite faite, puis nous enchainons les virages et de splendides paysages jusqu'au sommet du Ballon d'Alsace.
Tarte aux myrtilles et une bonne bière récompenserons l'ascension.
Nous traversons un coup la Suisse, puis revenons en France et de nouveau la Suisse. Nous savons où nous sommes grâce à la qualité des routes et à leurs propretés.
En France, étant donné que l'état ne participe plus à l'entretien c'est suivant le bon vouloir des communes.
Arrivée à Lucelle, en Suisse. Deux hébergements. Un de chaque côté de la frontière. Pas assez de places au Relais Saint Bernard, ancien couvent.
Je suis logé côté Suisse, à 500 m. Très pratique il y a la pompe à essence juste en dessous. Pour le dîner et le petit déjeuner, il faut faire les 500 mètres à pied. Cela ouvre l'appétit.
Pour l'accès au réseau des portables, c'est un peu du sport. Un coup on est sur le réseau Suisse, une autre fois sur le réseau Français.
Repas plus que simple et peu copieux le premier soir. Expédié en moins d'une heure. Nous pensons après-coup que c'était parce qu'il y avait une finale de match de foot.


Vendredi


Après le petit-déjeuner, nous prenons chacun notre panier-repas pour le midi.
Très beau circuit concocté par nos guides. Le GPS fait de temps en temps des siennes, mais sans soucis majeurs.
Arrivée à Villers le lac ou nous déballons notre pique-nique au bord de l'eau. Très agréable. Le temps est avec nous.
Nous remballons les restes rapidement car un bateau nous attend pour une promenade sur le premier site naturel de Franche-Comté : le Saut du Doubs. Petite croisière au cœur des canyons abrupts des Gorges du Doubs et de sa verdure exceptionnelle.
Repartons par de splendides routes où les lignes de chemin de fer et les rivières se suivent.
Les montagnes Suisse semblent tapissées de moquette tellement tout est propre et net.
Ce soir le repas est copieux et bon. Les motards ont toujours faim !

 

Samedi


Toujours du soleil ce matin et 20°. Temps idéal pour faire de la moto.
Nous devons rejoindre Lucerne. Mais le centre-ville est tout en travaux. Embouteillage monstre. Nous perdons plus de trois quart d'heure et de ce fait nous n'aurons pas le temps de découvrir la ville. Nous nous retrouvons autour du lac, sur la pelouse, pour déjeuner. Pas facile de trouver de la place pour garer les motos. Beaucoup de monde.
Très agréable de déjeuner sur l'herbe, à l'ombre. Nous ne sommes pas les seuls d'ailleurs.
Par 30°, nous reprenons les motos pour Bettwil, le lieu où se trouve la fameuse société « Fritz Eggli ».
Une réputation à la hauteur de la qualité de ses cadres et transformations en tous genres.
Patrick et sa Ducati ont pu bénéficier de la qualité et de la gentillesse de cette entreprise. Son problème de tendeur de chaine a été solutionné avec un professionnalisme rare.
La visite du musée, de l'atelier, du bunker anti-atomique où sont rangées les jantes en alu... vaut le détour.
Retour sur Lucelle sur des routes magnifiques où l'on a pu et su se faire plaisir. Vous voyez ce que je veux dire.

 

Dimanche


Départ pour Belfort ou un parking nous est réservé, juste en-dessous du « grand lion de pierre » qui surplombe « les murailles de Vauban ». Les militaires sont présent un peu partout.
Visite de la ville, sa place, ses fortifications. Une très belle vue de la ville nous est offerte depuis le haut des fortifications.
Retour une dernière fois sur Lucelle pour le déjeuner, avant que chacun reprenne la route.
Amitiés


Philippe Sapanel

 

Votre Avis

Limiter la vitesse maxi de nos motos à 180 km/h?
  • Votes: (0%)
  • Votes: (0%)
  • Votes: (0%)
  • Votes: (0%)
  • Votes: (0%)
Total des votes:
Premier vote:
Dernier vote: