Misca Février 2022 

Pour voir les photos de Serge Grandvaux, cliquer sur le drapeau de la Roumanie : Roumanie

Vous nous direz que nos comptes-rendus sur nos voyages à Misca se ressemblent tous. C’est un peu vrai. Mais comme on dit en Franche-Comté « Regardez-y donc de plus près, pour y voir un peu »
Donc, en français cette fois, et pour regarder de plus près, nous vous laissons ces quelques lignes.
Christian dit « Kiki The King of the Road” est venu à Mouchard la veille du grand départ pour Misca, à bord de son véhicule à gaz. Comme de bien entendu, il a eu droit à la traditionnelle raclette. Nous avons beaucoup discuté de tout et de rien ce qui est le fondement philosophique qui unit les vrais amis.
Le lendemain, départ à 13 heures et même « un peu plus tôt » pour bien respecter le tradition vroamesque. 1 650 kilomètres plus loin et dix-sept heures plus tard, nous avons touché au but
Deux ans de séparation : inutile de vous décrire l’émotion qui nous a saisis quand nous nous sommes retrouvés dans la cuisine de Misi et de Susan. Nous nous sommes embrassés, pris dans les bras et "merdre à Omicron" ! Il n’allait tout de même pas nous priver de ces moments si intenses. Après, là encore vous devinez, vous imaginez, goulache, palinka et tutti quanti.
Nous avons étendu la nuit le plus longtemps possible, tant nous avions à raconter et à écouter. Le bonheur était là bien présent dans la simplicité d’une belle amitié.
Nous n’avons pas oublié les écoles, et ce que vous nous avez permis d’offrir aux enfants. Une fois encore ce sont les institutrices qui ont décidé de l’utilisation de l’argent que vous nous aviez confié. Dita, la directrice, a décidé de garder cette somme pour les prix de fin d’année et les récompenses aux élèves. Eva, l’institutrice des maternelles et sa collègue, ont acheté des fournitures scolaires. Enfin Shilla la responsable du pensionnat, va acheter du papier et autres fournitures utiles à la vie quotidienne de son établissement. Donc tout a été fait suivant ce à quoi nous nous étions engagés en votre nom. Car tout ceci est votre « truc à vous ». Nous ne sommes que les messagers, très heureux de la mission que vous nous avez confiée. Nous espérons vraiment que l’an prochain, nous serons neuf dans le minibus pour le voyage 2023 à Misca. Les inscriptions sont ouvertes. En attendant, encore une fois, un grand merci à vous toutes et à vous tous, qui avez rendu possible cette superbe action.

Serge Grandvaux, Christian Pienne

Votre Avis

Limiter la vitesse maxi de nos motos à 180 km/h?
  • Votes: (0%)
  • Votes: (0%)
  • Votes: (0%)
  • Votes: (0%)
  • Votes: (0%)
Total des votes:
Premier vote:
Dernier vote: